• 21 bd Montmartre, 75002 PARIS
  • Prenez rendez-vous ou contactez nous au 01 40 26 44 70

Pourquoi l'assurance vie Luxembourgeoise est-elle adaptée aux non résidents ?

Pourquoi l’assurance vie luxembourgeoise est-elle idéale pour les non-résidents ?

L’une des raisons de l’intérêt des particuliers pour l’assurance-vie de droit luxembourgeois est sa neutralité fiscale.

Le principe de neutralité fiscale est le principe selon lequel le souscripteur d’un contrat d’assurance-vie luxembourgeois ne supportera, en cas de retrait, aucune fiscalité au Luxembourg.

Seule la fiscalité de son pays de résidence s’appliquera.

Au-delà de la sécurité des actifs logés au Luxembourg, grâce au super-privilège luxembourgeois et au triangle de sécurité, cela évite bien des complications de calcul pour les non-résidents car nous sommes ici bien loin de la complexité des conventions fiscales internationales qui prévoient généralement que le revenu est imposable à la fois dans le pays de détention et dans le pays de résidence.

Même si ces règles intègrent également, afin d’éviter une double imposition, un crédit d’impôt égal à l’impôt étranger ou égal à l’impôt français.

Ainsi, pour les non-résidents, le contrat d’assurance vie luxembourgeois est parfait en cas d’expatriation.

L’assurance-vie luxembourgeoise adoptera automatiquement la fiscalité du pays de résidence.

Les contrats luxembourgeois sont d’ailleurs souvent appelés des contrats « Kameleon » car ils s’adaptent à la situation du souscripteur.

Ainsi, la souscription d’un contrat d’assurance vie luxembourgeois apparaît opportune pour les personnes à forte mobilité géographique ou qui désirent partir vivre à l’étranger.

Quand souscrire un contrat luxembourgeois pour un non résident ?

La souscription d’un contrat d’assurance vie luxembourgeois pour les non-résidents peut intervenir pendant dans la période d’expatriation ou avant.

Il est parfois opportun d’ouvrir le contrat en tant que résident fiscal français avant de partir vivre à l’étranger.

Exemple avec le Portugal :

Certaines compagnies acceptent ainsi que le client ouvre son contrat en tant que résident fiscal français pour partir vivre au Portugal ensuite.

En revanche, il est plus compliqué pour un français vivant au Portugal d’ouvrir un contrat d’assurance vie luxembourgeois.

Comment déterminer si une personne une fiscalement française ?

En droit français, l’article 4 B du CGI pose 4 critères alternatifs afin de déterminer si une personne est résidente fiscale en France.

Est considérée comme résidente fiscale en France, la personne qui soit :

  • a en France son foyer ou le lieu de son séjour principal,
  • exerce en France une activité professionnelle principale
  • a un France le centre de ses intérêts économiques.

Le premier critère était à l’origine scindé en 2 critères, mais depuis un arrêt du Conseil d’État du 3 novembre 1995, le critère du séjour principal est à rechercher seulement lorsque le foyer n’est pas déterminé de façon certaine.

Le régime très avantageux des impatriés

Depuis le 4 août 2008 les personnes qui, viennent ou reviennent en France peuvent bénéficier du régime des impatriés prévu à l’article 155 B du CGI (s’ils ont notamment été non-résidents de France pendant les 5 ans précédant leur retour).

En cas de retour de l’ISF, seuls les biens financiers situés en France seraient taxables.

Pour les impatriés les contrats luxembourgeois sortent donc de l’éventuelle base ISF.

Comparatif Assurances vie Luxembourgeoises

Dirigeants du cabinet

Christophe Simon

22 ans d'expérience en Banque Privée. Master ESCP en Gestion de Patrimoine

Ivan Wallaert

20 ans d'expérience en Gestion Financière. Master ESCP en Gestion de Patrimoine

Contactez-nous

Appelez-nous +33 (0)1 40 26 44 70
Adresse 21 bd Montmartre, 75002 PARIS
Email contact@wsi-conseil.com

Pour obtenir votre comparatif d'assurance vie